À la une

L'info de
la semaine

Mickey pour tous ? Depuis le 1er janvier 2024, les droits d’auteur de la mascotte de Walt Disney sont passés dans le domaine public. En d’autres termes, il est maintenant autorisé de reproduire...

Edito

Joconde aspergée de soupe : où est le sens ?

Ce ne sont pas les images des traces de soupe sur les oeuvres qui devraient nous indigner mais la place négligeable que ces activistes écologistes semblent accorder à l’art dans leur lutte contre le réchauffement climatique et les injustices sociales. ...
IMG_4601-1

L'illustration du mois

Pour cette illustration tirée de la série « Les Liseuses » Ingrid Buffetaut joue sur les blancs, les vides de son support afin d’orienter le regard du spectateur vers les yeux et les mains...

L'illustration du mois

IMG_4601-1
Pour cette illustration tirée de la série « Les Liseuses » Ingrid Buffetaut joue sur les blancs, les vides de son support afin d’orienter le regard du spectateur vers les yeux et les mains...

Galerie Wawi : la ville au bord de l’effondrement

Les mythologies d’Alkis Boutlis à la galerie Suzanne Tarasiève

La galerie Les Filles du Calvaire célèbre un nouvel espace dans le Marais

Nostalgie de jeunes talents à la galerie du Haut Pavé

Découvrez nos dernières interviews et écoutez nos dernières rencontres…
Lire la vidéo
Lire la vidéo
Lire la vidéo

Annabelle Cohen-Boulakia et Millenn’Art :  un projet de coeur  pour les jeunes collectionneurs  

Lyse de Quillacq, à la rencontre des voix de l’art 

Casse-Noisette, un conte dansé pour les enfants

Télécharger

L'info de la semaine

Mickey pour tous ? Depuis le 1er janvier 2024, les droits d’auteur de la mascotte de Walt Disney sont passés dans le domaine public. En d’autres termes, il est maintenant autorisé de reproduire l’image de Mickey dans d’autres contenus sans être poursuivi

Il aura fallu attendre 95 ans après la création du personnage, conformément au droit américain - contre 70 ans en France. 

Mais dans le détail, les choses se corsent : l’image de Mickey passée dans le domaine public est celle qui est tirée du dessin-animé de 1928, Steambot Willie. Une version très codifiée de la sourire noire qui limite les possibilités d’exploitation. 

La souris y apparait notamment sans ses gants blancs. Pas question, donc, de la représenter vêtue de cet accessoire ni en Mickey Magicien, comme dans le dessin-animé de 1937. 

Plusieurs films et jeux vidéos ont ainsi repris l’image du personnage pour des projets. On pense notamment au film d’horreur Mickey’s Mouse Trap dont la sortie est prévue en mars aux États-Unis. 

Dans un communiqué, le groupe Disney a assuré qu’il « continuerait de protéger ses droits sur les versions plus récentes de Mickey et d’autres oeuvres restant protégées ». 

Parmi elles justement, la représentation de la souris en capitaine de bateau tirée de Steambot Willie. La scène de Mickey sifflant au gouvernail, qui apparait en début de chaque film d’animation Disney, est devenue une marque déposée. Ce qui rend impossible son utilisation par un tiers.